AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation Shizuka [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shizuka Ito

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 23/08/2013

MessageSujet: Présentation Shizuka [Terminée]   Ven 23 Aoû - 11:08

ITO Shizuka


Âge : 21 ans
Date de naissance : 12 Septembre
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Particularité phyisque : A les cheveux verts, les yeux rouges, et porte des vêtements large pour cacher son corps de femme et ressembler à un garçon.
Origine(s) : Japonaise
Groupe : Free

Description De Votre Pouvoir & Arme


Bombe Mania : Explosion, fumigène, glacial, téléguidée et j'en passe, Shizuka peut faire apparaître à partir de rien n'importe quelle type de bombe. Chaque bombe qu'elle crée ne peut dépasser la taille d'une balle de tennis et ne peut être activé que par Shizuka. Cependant, plus la bombe est complexe et tire de l'imaginaire, plus celle-ci demande de l'énergie pour être créer. Aussi dangereuse pour sa cible que pour elle, Shizuka doit toujours être à bonne distance pour lancer ses bombes si elle souhaite ne pas se blesser toute seule, voir de se tuer. Tout comme elle peut en créer, elle peut les faire disparaître si elle ne souhaite plus sans servir.

En plus de son pouvoir, Shizuka possède un canif de 18cm lorsqu'il est déplié et de 10cm quand il est plié. Elle possède aussi un pistolet 9mm noir, chargeur à 11 coups, de 215mm et 1140g. Elle cache ses armes ainsi que ses munitions sur un ceinture elle même dissimulée sous son pull large.
Plutôt rapide et agile, elle maîtrise des rudiment dans le domaine du corps à corps qui lui permet de se débrouille lorsqu'elle est désarmée. Sinon elle reste excellente au tire au pistolet et au jeter de bombes ou de cailloux.
Description Mentale



Comment décrire la personnalité d'un personne qui n'en à presque plus. On lui a briser toute notion du bien ou du mal. Elle ne sait plus comment juger les autres personnes. Tout ce qu'elle peut encore souhaiter c'est vivre le plus longtemps possible sur cette île et tuer chaque personne qu'elle aperçoit. Devenu une machine à tuer, femme ou enfant, peut importe qui se trouvera sur cette île elle ne fera pas de différence.
Totalement paranoïaque, elle croit que chaque individu lui veut du mal, c'est pour cela que prend l'habitude de se battre et de tuer dès que quelqu'un l’accoste un peu brutalement ou par surprise. Autant dire que gagner sa confiance est complètement perdu d'avance.
En même temps, comment gagner la confiance de quelqu'un si cette personne vous attaques dès que vous l'approcher ou lui parler un peu trop mal. Il faut dire que Shizuka aime très peu le dialogue et préfère régler ça par le sang. Les villes sont un endroit très peu recommander pour Shizuka, celle-ci ce sans menacer en permanence et à tendance à réagir plus vite que d'habitude. Parfois elle essai de contrôler ses instants mais cela est rarement facile.



Histoire


Ne nous attardons pas sur une enfance assez commune qui ne relève rien d'extraordinaire. Mais histoire d'éclaircir sa tendre enfance, faisons un tour rapide. Née dans la grande ville de Tokyo, elle grandie avec une mère l'aimant et un père la protégeant et la formant dans les combats au corps à corps. Fille plutôt studieuse, un bel avenir lui était promis si elle continuait sur cette voie là. L'incarnation de la gentillesse et de la bonne humeur, Shizuka était la fille que tout le monde aimait et sur qui on pouvait compter en toute circonstance.

C'est alors qu'une nouvelle élève arriva dans la classe de Shizuka. Une japonaise répondant au prénom d'Aiko et qui venait de la campagne n'ayant jamais connue les grandes villes. Elle s'était installée à Tokyo seule, sans ses parents. Shizuka avait été la première personne à se présenter à cette nouvelle assez charmante. Petit à petit elles apprenaient à mieux se connaître. Elles se confiaient quelques petits secrets sur la personne qu'elles aimaient ou sur les ragots qu'elles entendaient. Comme deux siamoises, elles ne se quittèrent plus un seul instant.

C'était un beau jour, quelque temps avant les vacances d'été, qu'Aiko proposa à Shizuka, sa meilleure amie, de venir passer quelques jours chez elle. Shizuka n'eut pas vraiment besoin de réfléchir beaucoup, sa réponse était déjà toute prête au fond de son esprit. Elle ne laissa même pas le temps à Aiko de finir sa phrase, qu'elle lui avait déjà promit d'être la pour le dîner le soir qui suivait.

Shizuka, en rentrant chez elle, prit à peine le temps de prévenir ces parents de son absente pendant ce week end. Elle ramassa ses vêtements qu'elle engouffra dans un sac à dos et partie aussitôt.

Arrivée devant la grande porte vitrée de l'immeuble de son amie, elle appuya sur l'interphone pour prévenir de sa présence, c'est la voix de son ami qui lui répondit :

- Oui vous êtes bien chez Aiko. Qui c'est ?

- Coucou Aiko, c'est Shizuka. Ouvre moi.

- Ok, monte au 6éme étage, c'est la porte de gauche. À tout de suite


L'interphone fit un petit bruit signalant que la conversation était finie. Ensuite un petit bruit mécanique se fit entendre sur la porte afin de débloquer celle-ci. Shizuka poussa la grande porte d'entrer et se dirigea vers l'ascenseur. Elle l'appela, monta dedans et appuya sur le bouton du 6e étage. Les portes se refermèrent et l'ascenseur commença la monter. Pendant ce temps, elle fouilla dans son sac la boîte de chocolat qu'elle avait prit pour offrir en temps que remerciement. Les portes se rouvrirent et Shizuka frappa à la porte de gauche. Aiko étant occupée, cria au travers de son appartement afin de prévenir Shizuka que la porte était ouverte. Elle entra et se dirigea vers le salon.

Elle trouva dans le salon deux beaux jeunes hommes d'une vingtaine d'années chacun, assis lourdement dans un sofa. Shizuka les salua timidement d'une voix douce et fragile puis les internautes lui répondirent d'une voix plus virile mais chaleureuse. L'un se prénommait Eizo, plutôt grand et assez musclé, il avait de magnifique yeux marrons qui viraient au vert, avec une classe plutôt appréciable. L'autre était légèrement plus petit et moins musclés, les cheveux lui tombant sur les yeux, cela lui donnait un côté mystérieux assez charmeur, il répondait au nom de Toson.

Aiko fit son apparition dans la pièce avec un grand sourire, munit d'un plateau avec quatre verres dessus de soda. Elle donna un verre à chacun en précisant que les présentations n'étaient plus à faire. Shizuka avait eu le droit à un verre bleu tandis que les autres avaient eu des verres jaunes, mauve et vert. Ils trinquèrent tous ensemble puis bu une grande gorgé chacun. La soirée commença plutôt bien. C'est alors que Shizuka commença à ne plus sentir ses mains et laissa tomber son verre au sol, se brisant et laissant la fin de son verre s'imprégner dans le tapis. Ses mains tremblaient et ne semblaient plus répondre à son cerveau, sa vision devenait de plus en plus trouble. Elle lança un regard apeuré vers Aiko qui esquiva son regard en regardant vers le sol avant de lui deux deux mots glacials :

- Excuse-moi.

Les deux hommes commencèrent à rire lourdement avant de féliciter Aiko pour ce qu'elle venait de faire. Shizuka entendit les félicitations et les rires avant de tomber dans un sommeil profond.

Elle se réveilla, encore confusion par la drogue qui avait été versée dans son verre, les mains et les pieds ligotés à un grand lit et ballonnet pour éviter qu'elle crit. Elle était attachée à une lit dans une tenue plutôt légère. Les deux hommes ainsi que Shizuka étaient devant elle, attendant qu'elle se réveille. C'est Eizo qui prit la parole en premier :

- Bon, on va pouvoir commencer à s'amuser. Je commence si ça ne te dérange pas.

Toson fit un geste affirmatif lui confirmant qu'il pouvait commencer. Il commença par déshabiller Shizuka, impuissante et totalement perdu. C'est alors que les deux hommes se lancèrent dans un jeu des plus pervers, violant et frappant la jeune fille totalement terrifiée, mais ne pouvant se défendre devant les yeux totalement froid et vide de celle qu'elle considérait comme son amie. Ce jeu démoniaque dura un jour entier.

Seule, danger, monstruosité, répugnant, vengeance, tuer, ces mots se répétaient sans fin dans l'esprit de la jeune fille qui avait été abusée. Pendant que les deux hommes, épuisés après leur petit jeu, étaient partis dormir dans une chambre voisine. Shizuka et Aiko étaient plus que toutes les deux dans la chambre. Aiko, enleva le bâillon de Shizuka, les yeux baissés vers le sol :

- Pourquoi ? Pourquoi tu m'as fait ça ? Dit Shizuka d'une voix sans aucune émotion et d'un regard venant tout droit des enfers. Je croyais qu'on était amies.

- Désolé, j'étais obligé. Répondit tristement Aiko. Si je ne leur ramenais pas une fille, c'était moi qu'ils prenaient.

- Je vois.


Toson s'assit sur une chaise et versa quelques larmes et après quelques heures s'endormit. Shizuka commença à bouger les poignets de droite à gauche détendant la ficelle qui lui bloquait les poignets. Elle arriva à se libérer une main, puis l'autre, puis totalement. À pas de loup, elle passa dans le dos d'Aiko, une longueur de bras de ficelle à la main. Elle fit deux tours avec la ficelle autour de ses mains pour bien l'avoir en main et la passa au cou d'Aiko l'étranglant sauvagement. Impossible de crier, celle-ci ce senti mourir à petit feu avant de s'éteindre totalement, la tête tombante et les bras tombants, assit sur une chaise. Shizuka se rendit dans le salon et alluma une bougie sur la table basse puis se dirigea dans la cuisine, ouvrant tous les gaz de la gazinière. Ce n'était plus qu'une question de minute avant que le gaz et la bougie ne fassent connaissance. Elle prit le temps d'écrire un mot qu'elle laissa sur la porte d'entrée côté intérieur. Elle sortie à toute vitesse de l'appartement et appuya à plusieurs reprises sur l'interphone. Toson le premier réveillé alla décrocher :

- Mmm c'est qui ? Dit Toson d'un ton énervé et encore endormi.

- Shizuka ... regarde la porte ... adieu. Dit t-elle d'un ton froid.

- Shizu ... ka.


L'homme apeuré, regarda vite la porte et lu le mot « Je vais faire vite, tu retrouveras Aiko dans la chambre puis toi et ton ami n'avez plus beaucoup de temps à vivre. Adieu ». Toson courra dans la chambre et trouva le corps inerte de leur complice. Il courra ensuite dans l'autre chambre et réveilla Eizo. Mais dès que les deux franchirent de nouveau la porte de leur chambre, ils sentirent l'odeur du gaz dans le salon et vu la bougie qui se consumait. Ils n'eurent pas le temps de réagir assez vite pour éteindre la bougie que celle-ci enflamma le gaz et fit exploser le 5e, 6e et 7e étage qui était aussi le dernier.

La police ainsi que les pompiers arrivant aussitôt après l'explosion, ils trouvèrent Shizuka, assise à quelques pas du bâtiment. Aucune émotion ne se lisait sur son visage et lorsque les policier arrivèrent pour l'interroger sur l'accident, celle-ci prise de panique frappa à grand coup le visage du policier en précisant qu'elle allait le tuer lui aussi et qu'il ne valait pas mieux que ces trois-là.

Jugé coupable pour la mort de dizaines de personnes suite à cette explosion ainsi que pour l'agression d'un policier, elle n'avait même pas cherché à se défendre et avait précisée qu'elle le referait si nécessaire.Âgée de 19 ans, elle pouvait aller en prison et avait eu le droit à 23 ans de prison. Elle y passa seulement deux ans pendant lesquels elle tua d'autres prisonniers en les empoisonnant ou directement à l'aide d'un couteau devant tout le monde. Sa peine ne diminuait jamais et augmentais de jour en jour. Totalement insociable, le directeur de la prison avait entendu parler d'une émission de télé-réalité envoyant les gens comme elle sur une île.

C'est en pleine nuit qu'on venu la chercher en hélicoptère et qu'on l'emmena sur cette île particulière. On lui expliqua rapidement le principe en lui disant que tout ce qu'elle avait à faire c'était de tuer et de vivre. Sur ce, on lui laissa le choix de ses habits et de ses armes puis une fois déposée, elle fut laissée seule face à tous sur cette île.

Les premiers jours furent les plus durs. Elle n'avait pas encore développé son pouvoir alors que les autres oui. Mais cela ne l'empêchait pas d'être une adversaire redoutable. Armée d'un pistolet et d'un canif, elle devenue une excellente tireuse et savait être discrète.Au bout du septième jour, elle prit conscience de son pouvoir lorsqu'elle créa une bombe dans le creux de sa main par pur instinct et qu'elle l'envoya sur un ennemi qui explosa. Petit à petit elle apprit à contrôler son pouvoir et à créer différentes sortes de bombes. Son pouvoir lui valu le surnom de Bombeur.

Autre


Comment avez-vous trouvé ce forum ? : Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour !

Qu'en pensez-vous ? : Bah bien :p

Votre âge ? : 16ans … Bientôt 17ans.

Votre prénom ? : Mystère :p

Autre ? : Nop

Tout le forum ainsi que les fiches sont codés par XXB// Tout droits réservés// Toutes reproductions partielles ou totales sont interdites// ©Black-Conquest 2012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asami Shoen

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: Re: Présentation Shizuka [Terminée]   Ven 23 Aoû - 16:50

Validé. ~ Bon retour parmis nous. 8'D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuka Ito

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 23/08/2013

MessageSujet: Re: Présentation Shizuka [Terminée]   Ven 23 Aoû - 16:52

Merci ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation Shizuka [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation Shizuka [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elementaire, mon cher... Je fais ma présentation aussi. [Terminée]
» Karv présentation SuperKINGSize [ TERMINÉ ]
» Présentation Reffya. [terminé]
» Présentation Khan [Terminé]
» Nathaniel Céférino, la présentation [Fiche terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Conquest ::  :: Archive-
Sauter vers: